skip to main content


FILTRES À CHARBON ACTIF


FONCTIONNEMENT

Le processus d'épuration de l'air au moyen de charbons actifs est défini adsorption. La technologie de l'adsorption se fonde sur la capacité des charbons actifs de traiter la plupart des Composés Organiques Volatils – C.O.V. Elle se produit grâce à la très grande microporosité des charbons actifs, difficilement imaginable, qui peut atteindre plus de 1500 m2 par gramme de charbon. Les pores microscopiques se développent en profondeur et leur section diminue petit à petit en fournissant une extension superficielle de contact extrêmement vaste.

Le charbon actif est essentiellement d'origine végétale ; opportunément travaillé et traité, il prend la forme de granulés, d'écailles ou de petits cylindres qui peuvent mesurer quelques millimètres.

Les filtres/adsorbeur à charbons actifs sont utilisés dans le secteur industriel sur des installations de processus et d'assainissement du milieu de travail pour la sauvegarde de la qualité de l'air, par exemple dans les secteurs suivants :

Élimination/récupération de solvants ou de mélanges de solvants
Épuration de l'air provenant de processus de production
Déshuilage de l'air comprimé
Désodorisation de l'air usé et des gaz d'évent
Élimination de substances nocives sur les installations de climatisation

CARACTÉRISTIQUES



Il est très difficile de calculer exactement la capacité d'adsorption du charbon actif à partir des comportements d'une substance spécifique. Il est plus utile d'effectuer une classification du spectre.
En définissant quatre classes d'adsorption, on peut en moyenne prévoir les résultats indiqués dans le tableau suivant.

SOCIÉTÉ COMMENT NOUS TRAVAILLONS CONTACTS